Les Somnambules

les somnambules (parce qu’ ils s’ ennuient le jour)

165d’après « Les Petites Heures » d’Eugène Durif
mise en scène de Sophie Lebrun
avec Martin Legros et Kevin Lelannier

Ici il y a deux frères Georges et Louis qui de­puis tou­jours cherchent à sor­tir, à at­teindre la lu­mière. De­puis leur nais­sance ils vivent sous terre avec père et mère qui de­meurent as­sis là, mu­tique. L’ab­sence de so­leil pro­voque chez Georges et Louis un dé­rè­gle­ment du som­meil. Eter­nels som­nam­bules, ils ne s’ éveillent ja­mais, rêvent tou­jours. Un jour ou une nuit alors que Louis creuse la ga­le­rie, il dé­couvre un masque…

11

l

l

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s