MONTAGNES RUSSES

Adaptation libre de « Qui a peur de Virginia Woolf  » de Edward Albee

« C’est compliqué d’être aimable surtout quand on est une femme »
Louise Bourgeois

Spectacle en cours de création.

test

MUR INVISIBLE/FAUX SANG/FANTÔME/SEXE/EFFERALGAN/FAUSSE PORTE/HALLUCINATION

Le spectacle fini par un manque : un manque d’espoir.

– EXTRAIT DE MONTAGNES RUSSES

BAPTISTE : Nan, mais c’est bon là, c’est quoi ça ? c’est pas une proposition ça, c’est de la merde, de la merde. Ce spectacle , c’est pour moi.

Et aussi pour vous, comme un cadeau.

On aimerait y mettre du sens, mais c’est au-delà de ça, c’est presque mathématique…y’en a qui vont le comprendre… D’autres non…mais ça c’est pas grave… le sens est ailleurs

Et si on commence depuis le début : le début de ce projet , c’est de parler d’amour, de parler de ce sentiment complexe, mystérieux : l’histoire, l’intime, le monde.

J’ai écrit, et écrit ce jour-là, comme jamais.

Moi , j’ai eu beaucoup de femmes, des hommes aussi parfois, j’ai toujours cru en l’amour, je ne sais pas pas pourquoi je partage ça avec vous, mais aujourd’hui, c’est peut être une nécessité de se livrer… et si je le fais, je vous invite à le faire… à n’importe quel moment… selon votre propre manière… bien sûr ne me prenez pas en exemple mais observez le chemin parcouru…

C’est vrai des fois, je me suis perdu, je suis tombé dedans, dans une forme de dépendance, comme une drogue… parce que je suis un toxicomane de l’émotion pure. Et comme un toxicomane, je dois prendre ma dose tous les jours, toutes les nuits, et j’en demande encore et encore et encore… et je finis par me prostituer pour l’avoir encore, l’absolu…

Je ne vous demande pas de vous prostituer, NON, Luka c’est pas ça, mais donne en moi plus, donne moi, je suis là. MERCI. Je vois que tu mets ton exigence du travail au service de ce rôle et du projet. MERCI encore.

Pas besoin de se juger, parlons, débattons, l’expression est là. Débattons même férocement, sortons nos armes, n’ayons pas peur de se confronter pour mieux s’appréhender et s’aimer.

Merci de votre confiance. A TOUTES et à TOUS. Et Merci enfin à Sophia.

Tu sais Sophia, y’a deux semaines, après l’accident, j’étais mal, pas top, pas top. A la pause je suis sorti, et derrière le théâtre y’a un arbre, j’étais avec Luka, j’lui avais demandé de venir avec moi, pas vrai Luka ? 

bah répond Luka

LUKA: ouais ouais on était dans le parc..

BAPTISTE: et tu sais que Sophia y’a cet arbre dans le parc… le … le…  Luka c’est quoi déjà l’arbre dans le parc ?

LUKA: l’arbre qui fait les glands…

BAPTISTE: l’arbre à gland Sophia, l’érable .

j’avais pris une pelle, demande à Luka (je regarde Luka)

LUKA:ouais ouais t’avais pris une pell…

BAPTISTE: Et j’ai creusé, profond, j’ai creusé, longtemps … J’ai donné la pelle à Luka. J’ai respiré profondément et j’ai plongé ma tête dans la terre… toute entière.Et c’était sombre et humide et j’étais terrorisé…

Mise en scène et écriture

Sophie Lebrun, Martin Legros

Comédiens

Sophie Lebrun, Baptiste Legros, Martin Legros (distribution en cours)

Création sonore

Nicolas Tritschler

Création lumière

Audrey Quesnel

Collaborations artistiques 

Loreleï Vauclin

Scénographie

Antoine Giard

PRODUCTION

La Cohue

COPRODUCTION

Comédie de Caen, Le Rayon Vert (Saint Valéry-en-Caux), Le Monfort-Paris, Le Tangram (Evreux)…

LIEUX de DIFFUSION

Le Monfort, Comédie de Caen, Le Rayon Vert, Le Tangram…..